Lettre aux Bruxellois

Chère Madame, cher Monsieur,

A quelques jours des élections, je m’autorise à vous faire part de trois réflexions.

Le dossier « avions » a révélé de sérieuses failles dans notre système décisionnel : manque de vision à long terme, manque de transparence, manque de dialogue, manque de contrôles… Il faudra du temps pour restaurer la confiance citoyenne. Je travaillerai dans cette perspective. Je n’en suis que plus à l’aise pour dénoncer l’attitude de ceux qui se permettent de réduire à cette seule dimension le débat démocratique de mai 2014.

Les propos que la N-VA a tenus durant ces derniers jours montrent que la vigilance est plus que jamais de mise. La sixième réforme de l’Etat consolide notre pays. Il faut la mettre en œuvre dans les cinq années qui viennent. Il faut, dans le même moment, faire face aux séparatistes. Les Francophones, ceux de Bruxelles et ceux de la périphérie, ne sauraient cautionner ces discours délétères.

Je me présente à la première place sur la liste n° 14 pour la Chambre des représentants. J’y travaillerai, si vous voulez bien m’accorder votre confiance, dans un esprit constructif et déterminé. Je suis convaincu que, si les Belges le veulent ainsi, notre pays, notre capitale et sa périphérie ont un bel avenir devant eux.

Je vous prie de croire, chère Madame, cher Monsieur, à mes sentiments de meilleur dévouement.

 

Francis DELPÉRÉE

 

TXT SI PAS DE PHOTO AFFICHEE
27 novembre 2013
Sixième réforme de l'Etat
&

Affiche2010

TXT SI PAS DE PHOTO AFFICHEE
TXT SI PAS DE PHOTO AFFICHEE